Abattage-Démontage

L’abattage d’un arbre est préconisé lorsque son mauvais état sanitaire, parfois son emplacement, le rendent particulièrement dangereux, et bien sûr lorqu’il est mort sur pied. On peut tout de même noter qu’ un arbre mort ou sénescent participe encore pleinement à l’équilibre écologique, abritant toute une faune qui lui est inféodée.

Doté d’une grande expérience des abattages délicats et de techniques adaptées aux situations toujours particulières, ArboretHomme propose l’abattage, le démontage, ou le démontage avec rétention par cordage.

L’abattage d’arbre

Simple abattage au pied, il est préconisé quand aucun élément n’empêche la chute de l’arbre sur toute sa longueur.
Il suffit d’un « couloir » suffisamment large pour laisser passer l’arbre et son houppier pour que l’abattage en direct puisse être réalisé. L’élagueur saura alors diriger l’arbre dans l’axe choisi pour accueillir sa chute.

Le démontage d’arbre

Quand l’environnement autour du végétal (câbles EDF/Télécom, bâtis, clôture…) empêche un abattage en direct, l’élagueur opte pour l’abattage par démontage :
Tout le houppier est d’abord supprimé. Une fois le tronc ainsi dégagé, il pourra être débité par tronçons.


Démontage d’un Séquoia au Vésinet.

Le démontage avec rétention à la corde

Dans le cas d’une situation délicate de l’arbre (verrière à l’aplomb ou route en contrebas, végétaux à protéger…), l’élagueur doit effectuer un démontage avec un système de rétention à la corde : le houppier, puis le tronc, seront retenus par un système de cordages et de poulies lors de leur coupe, afin de permettre la descente contrôlée en douceur des billons et sections de tronc, jusqu’au sol.

         
Abattage délicat à Orsay : Installation d’un système de rétention pour le démontage du fût ( merci Pascal)

         
Au Haras de Senlisse (78), installation d’un système Anti-Retour pour démonter un arbre qui penche sur les écuries.