Archives de mot-clé : élagage

Formateur en élagage, élagueurs en devenir…

elagage-formation-grimpe-d-arbre

Bref topo au pied d’un majestueux platane avant de démarrer la grimpe d’arbre

Apprendre le métier d’élagueur à la nouvelle génération…

Thach Tran-Ngoc, quand il ne travaille pas directement en tant qu’arboriste élagueur à ArboretHomme auprès des arbres des jardins, enfile sa casquette de formateur en élagage pour apprendre les ficelles du métier à la prochaine génération d’élagueurs. Il intervient principalement au CFPPAH de Saint Germain-en-Laye, près de Versailles, pour encadrer de petits groupes qui devront maîtriser, en un an, toutes les connaissances, savoirs-faire et compétences requis par la profession d’élagueur en validant le CS Taille et Soins aux Arbres, en élagage. Côté formateur, c’est aussi l’occasion d’échanger autour de la profession et de ses différents aspects, et de renouer avec la transmission du savoir. Il faut de la pédagogie, de l’écoute, de la patience en sachant se mettre à la place de celui qui a encore tout à apprendre, beaucoup d’attention pour parfois gérer les cordages et déplacements de 5 personnes dans un seul arbre, sans avoir trop de noeuds à démêler ensuite…

Le formateur en élagage doit aider les étudiants à acquérir les connaissances botaniques, physiologiques et pathologiques de l’arbre, ainsi que les pratiques de taille raisonnée, avec une parfaite une maîtrise des outils de coupe et matériel de grimpe.  L’abattage et le démontage d’arbres sont également au programme, dans toutes les situations car l’élagueur grimpeur est souvent amené à gérer des abattages d’arbres dangereux et des situations délicates. Au terme de leur année d’apprentissage, les étudiants devront aussi maîtriser les paramètres de sécurité (individuelle et collective), bref ils devront savoir gérer un chantier d’élagage d’un bout à l’autre…

elagage-formation-grimpe-d-arbre-cordes

Dans un Arbre perchés…

elagueur-formation-grimpe-d-arbre

Décollage vers les cimes !

 

Au lycée horticole de Saint-Germain-en-Laye, les conditions sont réunies pour un parfait apprentissage : un parc arboré de 12 hectares accueille les étudiants en élagage pour apprendre la grimpe d’arbre et les techniques liées à la taille des arbres aussi bien qu’à la gestion du matériel de grimpe et de coupe. Une salle leur est également dédiée ainsi qu’un pôle technique « Paysage » et un atelier « Elagage ». Et quand le beau temps est de la partie, toutes les meilleures conditions sont vraiment réunies !

La formation d’un élagueur

Les origines

Si les arbres sont présents depuis la nuit des temps, leur cohabitation auprès des hommes puis en milieu urbain a posé peu à peu quelques problèmes qu’il fallait résoudre : arbres dangereux, arbres gênants, arbres morts, arbres cachant la vue ou la lumière… les agriculteurs et jardiniers ont un temps géré la taille et l’abattage des arbres lors de la baisse hivernale de leur activité, ce qui a par la suite conduit à l’idée reçue que les arbres doivent exclusivement être élagués en hiver.

Le métier d’arboriste grimpeur élagueur s’est développé à partir 1980 pour répondre au besoin d’intervenir au coeur du houppier de l’arbre, avec plus de respect et de précision que les travaux d’élagage à la nacelle, qui restent une coupe drastique aux pourtours de l’arbre. Les déplacements de l’arboriste grimpeur élagueur lui permettent d’effectuer une taille respectueuse de l’arbre en fonction de son essence, son port naturel, sa situation, son âge… Cette pratique est de surcroît moins traumatisante pour l’arbre, favorisant la création d’un bourrelet cicatriciel et limitant les pourritures et maladies de l’arbre.

élagueur élagage 91 essonne entreprise

L’élagueur taille à la scie des branches au coeur de l’arbre, pour améliorer son esthétique naturelle.

La formation d’élagage

Validé par un diplôme d’Etat, le Certificat de Spécialisation (CS) « Taille et Soins aux Arbres », le métier d’arboriste grimpeur élagueur exige des compétences diverses :

    • Capacités physiques, pour être capable de grimper dans les arbres muni d’un équipement lourd (matériel de grimpe, matériel de protection, outils de coupe) dans des conditions parfois extrêmes (déplacements parfois acrobatiques, intempéries, températures, poussière et copeaux…).
    • Connaissances théoriques complètes de la physiologie et biologie de l’arbre, ses essences, son fonctionnement, son cycle, jusqu’à ses maladies, et comment les respecter et en tenir compte pour un élagage raisonné. Ces connaissances lui permettent aussi de repérer d’éventuelles pathologies cachées qui altèrent la structure de l’arbre (danger) : virus, champignons, pourritures, écorces incluses, insectes, parasites de l’arbre…
    • Connaissances pratiques des techniques de déplacement, de taille, d’abattage d’arbre pour pouvoir réaliser les interventions nécessaires sur les arbres, en accord avec le client. Ce panel de connaissances est également utile pour aider l’élagueur à guider le client sur les choix possibles pour traiter les problèmes de l’arbre au jardin.
    • Prise en compte des risques : le travail en hauteur expose l’élagueur à des risques de chute, et l’utilisation des tronçonneuses et scies peut entraîner de graves blessures. Le grimpeur élagueur est donc un professionnel polyvalent doté d’une formation spécifique et complète. La formation dure un an et vient compléter une précédente formation en espaces verts.

Une entreprise d’élagage à votre service

thach tran ngoc entreprise arborethomme

Thach Tran-Ngoc, arboriste grimpeur-élagueur

Amoureux de la nature et fleuriste pendant de nombreuses années, Thach TRAN-NGOC valide par la suite un BP en Espaces verts puis un CS d’Elagage, Taille et Soins aux Arbres, au CFPPAH de Saint-Germain-en-Laye (2000). Très expérimenté, il cumule depuis quelques années son métier avec des interventions ponctuelles en tant qu’élagueur formateur au sein des formations d’élagage en Ile-de-France.

Fort de 16 ans d’expérience, spécialiste des grands arbres, arbres remarquables, situations délicates, il a créé l’entreprise d’élagage ArboretHomme en Essonne en 2007, pour travailler au quotidien auprès des arbres et aider ses clients à gérer leurs contraintes liées au milieu urbain, jardin, maison et bâtiments, voisinage…

 

Vos arbres en bord de route

Propriétaires d’arbres bordant des routes, n’oubliez pas : l’élagage des arbres qui se situent en bordure des voies communales et communautaires est à la charge des propriétaires.
Chaque propriétaire doit procéder régulièrement à l’élagage des arbres dont les branches en surplomb peuvent menacer de tomber sur les voies communales ou communautaires.
Gardez un oeil attentif sur vos arbres, car la responsabilité de chaque propriétaire est engagée en cas d’incident ou de dégradation (chaussées, fossés, lignes électriques et/ou téléphoniques, véhicules, accidents corporels etc.)

Vous pouvez vous renseigner en mairie, et bien sûr n’hésitez pas à nous contacter pour votre devis ou des conseils sur la situation et les différentes possibilités d’intervention.

Les chenilles processionnaires…

Ces gros cocons blancs au bout des branches, vous les avez remarqués ?
Si vous en avez sur vos arbres, il faut intervenir : les chenilles processionnaires sont très urticantes et prolifèrent vite.

Un hôte indésirable

Très velues et couvertes de poils urticants, elles se développent principalement sur les pins (processionnaire du pin) ou sur les chênes (processionnaire du chêne). Leurs nids sont également urticants, et adoptent la forme de grands cocons blancs  abritant des centaines de chenilles. Ce qui pose problème et peut être dangereux pour la santé, ce sont les poils minuscules que les chenilles projettent en l’air lors de leur stade larvaire : un simple courant d’air transporte les poils. Leur caractère urticant provoque généralement de sérieuses réactions allergiques et des démangeaisons, voire des plaques et des œdèmes sur les parties du corps exposées : mains, cou, visage… des lésions oculaires et troubles respiratoires sévères peuvent survenir également, rendant ces chenilles tout à fait indésirables dans nos jardins. Les enfants, les animaux domestiques sont particulièrement vulnérables. Pour exemple, un chien atteint par les poils urticants peut développer une nécrose de la langue après  s’être léché, s’il n’est pas soigné rapidement.

Les moyens de lutte

Fort heureusement, des moyens de lutte existent pour enrayer la prolifération des chenilles processionnaires…

Cette année, il y a une grosse recrudescence de chenilles processionnaires en Ile-de-France : Arborethomme Elagage intervient proprement pour supprimer tous les nids présents sur vos arbres grâce au savoir-faire, à des protections appropriées et à une intervention jusqu’en bout de branche pour couper puis incinérer les branches  infestées, nids et chenilles.

Chenilles processionnaires du pin ou du chêne, pensez-y maintenant car en ce moment, elles sont en hibernation : c’est le moment d’intervenir pour être serein au printemps prochain !

Contactez-nous !

ArboretHomme intervient principalement dans l’Essonne (91) et le sud de l’Ile-de-France.
Cette entreprise d’élagage est basée à Sermaise (91), proche de Dourdan, Etampes, Etréchy, Saint-Chéron, Saint-Cyr-sous-Dourdan, le Val-Saint-Germain, Roinville-sous-Dourdan, Breux-Jouy, Souzy-la-Briche, Villeconin…

Vous pouvez onsulter les avis et témoignages de nos clients, rubrique AVIS CLIENTS

Pour + d’infos, rendez-vous sur la rubrique DEVIS-TARIFS.

Pour demander un devis gratuit d’élagage ou abattage d’arbres, rendez-vous rubrique CONTACT.