Archives de mot-clé : astuce

Mesurer la hauteur d’un arbre

L’habitude aidant, l’élagueur estime souvent la hauteur d’un arbre au juger, à l’oeil. Mais voici une petite astuce bien utile à ceux qui auraient besoin, simplement et sans outil, de mesurer la hauteur d’un arbre…

croix-du-bûcheron

La croix du bûcheron

La Croix du Bûcheron :

Cette technique très simple à mettre en oeuvre s’appelle la croix du bûcheron.

  • Prenez 2 baguettes de bois de même dimension.
  • Placez l’une d’elle, horizontalement, devant votre oeil.
  • Placez l’autre perpendiculairement, au bout de la première (voir schéma).
  • Positionnez-vous devant l’arbre, puis reculez jusqu’à ce que la hauteur de l’arbre corresponde à la hauteur de votre baguette verticale.
  • Mesurez alors la distance vous séparant de l’arbre (1 grand pas = 1 mètre…)
  • Cette distance sera égale à la hauteur de l’arbre.

Bien qu’un peu approximative, la méthode de la croix du bûcheron est pratique et efficace, davantage que les méthodes nécessitant 2 personnes, ou encore d’observer la dimension de l’ombre d’un arbre… qui ne fonctionne que par beau temps !

 

Le compost, ou l’art du recyclage…

composition compost

Que mettre dans le compost ?

Dans un précédent article, nous évoquions le traitement des feuilles mortes de vos arbres, et les bienfaits qu’elles apportent au compost. Prenons le temps de découvrir plus en détail cet humble trésor à portée de main :

Qu’est-ce que le compost ?

Résultat du recyclage et de la décomposition de matières organiques et végétales, le compost sert avant tout à amender le sol, afin d’enrichir la terre de vos plantations en massifs ou au potager. Sa composition et ses éléments nutritifs favorisent la dynamisation de la vie du sol, et la croissance de vos plantes et arbustes au jardin.

Ajoutons qu’il permet modestement de protéger l’environnement par le recyclage de certains de vos déchets domestiques.

Préparer un coin à compost

Pour le réaliser, vous n’aurez besoin que d’un endroit discret au jardin pour y déposer vos déchets à composter : soit simplement en tas (plus pratique pour aérer votre compost), soit dans un composteur, une sorte de caisse aérée à fabriquer soi-même ou à acheter en jardinerie (plus esthétique et accélérant légèrement la décomposition).

Que mettre dans le compost ?

La recette d’un compost équilibré est simple : veillez à garder la proportion d’environ 50% de déchets humides (ces déchets dits « verts » se décomposent facilement et nourrissent les bactéries) et 50% de déchets secs (ces déchets dits « bruns » nourrissent davantage les champignons).

Voici une liste des principaux déchets qu’on peut y intégrer :

  • Déchets humides :
    – Épluchures, restes de légumes et de fruits
    Feuilles d’arbres
    – Fleurs coupées ou fanées
    – Gazon, taille de haies, plantes grossièrement coupées (sauf feuilles vernissées)
    – Restes de repas
    – Sachets de thé (sans agrafes)
  • Déchets secs :
    – Coquilles d’œuf broyées
    – Coquilles de fruits secs
    – Marc de café
    – Fumier d’herbivores
    – Paille, foin
    – Ecorce d’arbres
    – Papier essuie-tout, serviettes, mouchoirs en papier
    – Sciure, copeaux de bois
    – Cendres, en quantité raisonnable

Pour en apprendre plus sur le compost dans votre jardin, voici 2 liens utiles : le compostage, trucs et astuces, et le compost dans mon jardin.

Astuce d’hiver pour les arbres fruitiers !

C’est l’hiver, et vous avez peut-être la chance de pouvoir faire des feux de cheminée… De temps en temps, pensez à récupérer les cendres de cheminée et à les épandre au pied de vos arbres fruitiers : en effet, la cendre contient de la potasse, bénéfique aux fruits. Lorsque vous plantez un nouvel arbre fruitier, vous pouvez aussi en verser un peu au fond du trou de plantation.

Noël : vrai sapin ou artificiel ?

Arborethomme vous souhaite d’heureuses fêtes de fin d’année 2015 !

Profitons de l’approche de noël pour combattre une idée reçue : le sapin de noël serait mauvais pour l’environnement

Passons sur les difficultés de fabriquer un sapin artificiel de façon écologique et responsable : en plus d’être produits et importés à l’autre bout du globe,  les sapins artificiels sont constitués de matériaux nocifs pour l’environnement tels que le plastique ou l’aluminium.

Moins loin, plus écologique

Les vrais sapins, par contre, sont principalement produits dans le Morvan, la Franche-Comté (Epicea),  le Danemark ou l’Oural (Nordmann), et sont plantés spécialement pour être vendus à l’approche des fêtes. Leur coupe ne participe donc pas à la déforestation.

Astuce : un sapin de Noël qui dure longtemps

Nous en profitons pour vous donner une astuce pour la bonne tenue et la longévité de votre sapin de Noël : pour un arbre qui dure, et qui garde ses aiguilles, préférez un Nordmann à un Epicea. Ne l’achetez en pot que si vous comptez le replanter par la suite. Mais surtout, éloignez votre sapin de toute source de chaleur (cheminée, radiateur) et BRUMISEZ-LE avec de l’eau quotidiennement, à l’aide d’un simple brumisateur. Votre sapin de Noël sèchera ainsi moins rapidement et conservera sa belle couleur verte bien plus longtemps ! Attention tout de même à ne pas brumiser les éventuelles guirlandes électriques.